Mes applications favorites sur Android

Dans un précédent article, je parlais du Fairphone. J’en ai un. Et c’est ainsi que j’ai découvert l’univers d’Android, moi qui n’avais connu jusqu’alors que les systèmes d’exploitation classiques (pour ordinateurs personnels).

Utilisateur de GNU/Linux, j’ai la mauvaise habitude d’être maître de mon environnement informatique, de pouvoir adapter son fonctionnement à mes besoins, et de disposer d’un catalogue de logiciels libres fiables, respectant tous ma vie privée et n’ayant pas de publicités à m’infliger. Il va sans dire que je suis devenu quelque peu exigeant :-p

Si Android a la réputation d’être un environnement généralement très fermé, le Fairphone n’est heureusement pas dans ce cas. Par ailleurs, j’ai réussi à trouver de quoi me satisfaire, grâce à F-Droid

This article has been translated to English.

F-Droid est un dépôt de logiciels pour Android, exclusivement open-source et qui ont été analysés pour vous dire précisément quels risques sont identifiés relativement au respect de la vie privée ; on vous avertit par exemple que Firefox permet l’installation d’extensions dont certaines pourraient ne pas être open-source, et que des connexions (débrayables) sont par défaut effectuées vers les serveurs de Mozilla à des fins statistiques.
Les applications que j’utilise (toutes open-source) sont les suivantes (elles ne viennent pas toutes de F-Droid) :

  • Fonctions de base :
    • DAVdroid : Ce connecteur permet d’intégrer directement dans les applications Agenda et Contacts natives de Android des calendriers et carnets d’adresses issus d’un serveur CalDAV et/ou CardDAV. Je l’ai testé avec pleine satisfaction avec DAViCal, puis avec OwnCloud. Ces calendriers et carnets d’adresses peuvent ainsi être partagés avec un client de messagerie comme Thunderbird, Evolution ou Outlook.
    • OsmAnd~ : Cette application est injustement ignorée des comparatifs lorsqu’il s’agit de GPS ! Certes, elle ne dispose pas d’un rendu 3D comme le proposent d’autres applications. Mais elle est gratuite et open-source, et pour l’avoir réellement utilisée en voyage dans une région que je ne connaissais pas, je peux attester qu’elle fonctionne très bien, avec guidage vocal et graphique. C’est une application qui ne rapporte pas vos déplacements à un serveur central. De plus, les cartes peuvent être téléchargées, tant pour une simple consultation que pour la navigation guidée, ce qui permet ensuite de voyager sans se soucier de la couverture 3G ni de la consommation sur le forfait. Et c’est ainsi que je peux pleinement en profiter malgré mon micro-forfait à 5€ :-)
    • Firefox : Inutile de présenter Firefox, qui reste à mon avis le meilleur compromis disponible entre fonctionnalités et respect de la vie privée. Par ailleurs, sa fonction de synchronisation me permet de synchroniser tous mes profils Firefox, non seulement Android mais aussi Linux et Windows, vers mon serveur ; je mets ainsi en commun tous mes marque-pages (y compris ma liste de lecture), mes modules d’extension (y compris mes règles de protection), mon historique de navigation, mes onglets ouverts et, sur certains ordinateurs, les mots de passe également.
    • Hacker’s Keyboard : Ce clavier organisé « comme un vrai » reste parfaitement utilisable sur le petit écran de l’ordiphone. Je l’utilise surtout pour interagir avec la ligne de commande, soit locale, soit sur une machine distante. Ce clavier est également utile comme substitut à un vrai clavier pour taper du contenu rédactionnel puisque toutes les touches habituelles sont disponibles là où on a l’habitude de les trouver. Je l’utilise en mode complet (5 rangées de touches), que ce soit en orientation portrait ou en orientation paysage.
    • Ghost Commander : Ce petit gestionnaire de fichiers a plus d’une corde à son arc. Je peux naviguer dans les fichiers partout, y compris en tant que « root », et aussi envoyer une application dont je dispose sur mon Android vers un autre appareil Android par Bluetooth.
    • Wi-Fi Widget : Le paramétrage du WiFi accessible dès l’écran d’accueil.
  • Multimédia :
    • VLC : Est-il encore nécessaire de présenter VLC ? Cette application a déjà largement conquis les bureaux Windows et Linux. Elle reste aussi efficace sur Android, pour lire les vidéos et musiques qui sont automatiquement détectées sur le stockage de l’appareil.
    • Jitsi : Quoique théoriquement expérimental, ce portage Android du logiciel Jitsi est remarquablement stable. Tout y est : je peux chatter, téléphoner et faire un appel vidéo, tout cela en passant par le compte Jabber/XMPP que j’héberge sur mon serveur.
    • YAACC : Ce petit outil bien sympathique me permet de voir les films et écouter les musiques « streamées » depuis mon serveur par DLNA.
  • Jeux, sans ordre particulier :
    • Catan Dice Game : Version simplifiée du jeu de plateau.
    • DroidAtomix : Ce petit jeu consistant à reconstituer des molécules est aussi éducatif qu’amusant ; dommage qu’il soit un peu difficile à utiliser sur un petit écran…
    • FlickIt! : Une sorte de billard.
    • FreeShisen : Le classique jeu solitaire d’appairage de tuiles décorées.
    • Hataroid : Un émulateur Atari, qui transforme ce petit ordiphone en véritable console de jeux portable ! (Prince Of Persia ou Lemmings, ça vous dit ?)
    • Replica Island : Ce petit jeu de plateformes renouvelle agréablement le style.
    • Sokoban : Un grand classique, indémodable, toujours aussi prenant, dans lequel il faut pousser les objets aux bons endroits.
    • Ned et les Maki : un mignon et prometteur renouveau du classique Sokoban, avec déjà plusieurs niveaux jouables.
    • TiltMazes : Amenez la bille vers la sortie du labyrinthe en penchant votre appareil Android. Évidemment, il faut désactiver la réorientation automatique de l’écran, sinon c’est l’écran qui tourne et non la bille qui roule :-D
    • Warmux : Explosez-les tous !
  • Connectivité :
    • AndIodine : Ce logiciel me permet de me connecter à mon serveur lorsque je ne dispose que d’un accès limité. C’est très lent, forcément, mais cela m’a bien dépanné une fois ou deux dans des hôtels.
    • androidVNC : Un client VNC, tout simplement. VNC est un protocole de bureau à distance multi-plateformes.
    • aRDP Free : Un client RDP open-source. RDP est le protocole de bureau à distance utilisé principalement par Windows. J’utilise ce logiciel avant tout pour me connecter au Debian local (voir plus loin).
    • ownCloud : Synchronisation de fichiers avec mon « nuage » personnel OwnCloud.
    • ProxyDroid : Un serveur mandataire local que j’utilise pour me connecter à Internet à travers mon serveur lorsque le réseau WiFi local impose des restrictions indésirables.
    • VX ConnectBot : Un outil de ligne de commande, pour se connecter à la console Android locale (cela me sert par exemple à démarrer Debian), ou pour me connecter à un serveur distant par SSH (les transferts de fichiers sont également pris en charge).
    • X Server : Un serveur X11, au cas où je veuille utiliser une application graphique à distance (un LibreOffice ou un Thunderbird distant par exemple) au travers d’une connexion SSH.
  • Applications diverses :
    • Debian Kit : La distribution Debian complète, avec accès à son immense logithèque. L’outil Android intègre une commande rapide pour lancer et arrêter un serveur SSH ou l’affichage graphique de Debian. Pour profiter réellement de Debian, je branche un clavier et une souris sur le port USB de l’ordiphone.
    • KeePassDroid : Ce logiciel me permet d’accéder à ma base de mots de passe, que je conserve sur une clé USB.
    • Obsqr : Lecture et décryptage des QR-codes.
    • Wheelmap : Consultation des informations d’accessibilité de la base collaborative wheelmap.org.

À l’inverse, bien que j’aie installé les Google Apps pour disposer du Play Store, j’ai quand même désactivé — en étant root, on a le droit de faire ça ;-) — les applications suivantes : Actualités et météo, Agent commentaires Market, Configuration des partenaires Google, Écrans de veille interactifs basiques, Écrans de veille photos, Fonds d’écran animés Android, Fonds d’écran de visualisation de musique, Fonds d’écran fumée magique, Gmail, Google+, MusicFX, Picasa Uploader, Recherche audio pour Google Play, Recherche Google, Synchronisation de Google Agenda, Synchronisation de Google Contacts, Synchronisation de Google Favoris et TalkBack.
Ainsi, je protège un peu plus encore ma vie privée… et prolonge la tenue en charge de la batterie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://yalis.fr/cms/index.php/trackback/62

Fil des commentaires de ce billet